Fabrice Pannecoucke : La Région reçoit 600 à 700 appels par jour d'entreprises qui ont besoin d'accompagnement

Télécharger le podcast

Fabrice Pannecoucke, Maire de Moutiers et Conseiller Régional en charge de la Montagne pour la Région Auvergne Rhône Alpes livre son analyse et fait le point sur les actions mises en œuvre : « Cette période doit nous amener à la réflexion ».

La Commune de Moutiers et la Communauté de Communes Cœur de Tarentaise mobilisées :

Nous avons souhaité maintenir un service public minimum avec la CC Cœur de Tarentaise : maintien de l'accueil de la mairie pour accompagner, recevoir les plus fragiles, et même leur tenir la main quand c'est nécessaire. Pour les aides alimentaires, nous avons pris le relais des Restos Du Cœur qui ne pouvaient plus venir, mais également l'accompagnement des enfants de soignants avec nos animateurs enfance et jeunesse. Nous avons apporté aussi une aide logistique pour la mise en place du centre de prélèvements avec le laboratoire d'analyse, ainsi que la confection de masques en tissus pour toute la population localement, enfin la collecte de matériels à destination des soignants.

Les exécutifs locaux doivent venir en soutien de l’État

Au niveau de l'économie, nous accompagnons dans les démarches notre économie locale : artisanat, commerce, production (adaptation du marché pour que les producteurs agricoles locaux continuent d'être présents avec des filières courtes et produits de saison).

Une situation compliquée pour les stations de ski :

Les stations ont subi une perte réelle : les opérateurs de remontés mécaniques et toutes les activités de type commerces sont touchés. Pour les domaines de haute altitude c'est plus sensible car de mi mars à mi mai il restait une période longue d’exploitation. Cette période génère aussi des incertitudes pour la saison d'été... Aurons-nous une saison d'été ?

Nous devons vite attaquer le chantier de la reconstruction en matière d'image pour les prochaines saisons d'hiver.

Enfin, pour poursuivre les investissements en montagne, ça suppose des travaux qui doivent démarrer... On ne bloque pas les ventes, ni les reprises des chantiers : on souhaite permettre que les chantiers puissent redémarrer sous respect des gestes barrières.

Et la Région AURA :

La région fait beaucoup : 600 millions d 'Euros d'accompagnement de manières diverses : ça va du plexiglas de protection dans les commerces et pharmacies, à la fourniture de masques sur tout le territoire régional, l'accompagnement des acteurs de l'économie avec une élargissement sur les sujets de notre compétence comme les transports scolaires qui ne sont pas opérés, nous accompagnons donc financièrement les entreprises de transports. Enfin, le monde de la culture et de l’événementiel est très touché aussi.

Nous agissons donc par ordre de priorité : d'abord apporter le matériel pour les soignants. Ensuite pour l'économie, le plan va évoluer et se déploie progressivement : Nous recevons 600 à 700 appels par jour d'entreprises qui ont besoin d'un accompagnement, ce que fait Auvergne Rhône Alpes Entreprises.

Progressivement nous aurons des soutiens et besoins supplémentaires, c'est le cas de la montagne, évoqué avec les présidents du Cluster Montagne et de Domaines Skiables de France : nous allons donner des signes et soutiens pour que les entreprises de la montagne se sentent accompagner, et maintenir les investissements, et donc les emplois.

Que retenir de ce que nous vivons ?

Des enseignements en terme de pratique, de relation avec notre milieu naturel, et les relations avec les uns et les autres, l'ensemble des habitants de la planète Terre.

De nouveaux modes de vie seront dictés par cette situation, mais on ne mesure pas encore toutes les incidences qui vont nous amener vers le monde de demain : nos relations avec notre voisins, avec les plus fragiles... Le monde de demain ne sera pas celui qu'on a connu jusqu'à début mars

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article