Benjamin Mondou, de l’immobilier au théâtre en temps de coronavirus !

Télécharger le podcast

Interview de Benjamin Mondou qui revient sur le contexte du coronavirus et fait part des dernières tendances de l’immobilier des Alpes-Maritimes chez Century 21 Lafage, notamment au regard de son activité professionnelle. Puis il présente une initiative culturelle, une pièce de théâtre, qui aura lieu le 25 août dans le jardin d’Albert 1er.

Des activités impactées par le coronavirus dans le secteur immobilier

Benjamin Mondou explique que certaines de ses activités sont impactées, alors que pour d’autres il a pu tout dématérialiser grâce à la mise en place du télétravail avec ses collaborateurs. « J’ai plusieurs activités dans l’immobilier. Pour la partie syndic et gestion je continue à travailler avec mes équipes en télétravail. Donc j’ai conservé tout mon service gestion et tout mon service de syndic. Et on est là pour répondre bien sûr à la fois à tous nos copropriétaires et à nos propriétaires sur la gestion de leur bien. Concernant la transaction, là c’est complètement fermé. J’ai mis tout mon personnel en chômage partiel. Bien sûr, on ne peut pas travailler, on ne peut pas faire de visites donc c’est une activité qui est complètement fermée. »

Le secteur de la propreté s’ajuste au contexte dans les copropriétés

De même, il a dû intervenir auprès des professionnels de la propreté afin de leur donner des consignes. « On a dû informer les entreprises de nettoyage et les gardiens d’immeuble sur toutes les procédures à mettre en place pour essayer de nettoyer au maximum toutes les parties communes et les portes d’accès, tout comme les poignées de portes pour lutter contre cette crise sanitaire. »

Une ambiance plutôt positive dans le monde de l’immobilier face à la crise du coronavirus

Si la situation n’est pas propice aux transactions, le monde de l’immobilier reste confiant pour la suite. « On est plutôt positifs dans le monde de l’immobilier parce qu’on reçoit beaucoup de demandes d’informations de la part de nos clients, que ce soit en France ou à l’international. Beaucoup de gens souhaitent investir sur la Côte d’Azur. Donc on est plutôt positif et on sait que dès la fin du confinement on pourra reprendre notre activité à peu près normalement et reprendre nos visites. »

Une présidence du club de théâtre passionnément TNN

Benjamin Mondou est également président du club de théâtre passionnément TNN de Nice. « C’est une association qui a maintenant 4 ans. Je la préside. On est aujourd’hui un peu plus de 180 chefs d’entreprise. Le but de l’association est de soutenir le théâtre de Nice, et de faire sortir le théâtre à l’extérieur, d’aller jouer dans les lycées, les collèges, les hôpitaux, les lieux publics, les entreprises.»

Une pièce de théâtre le 25 août dans le jardin d’Albert 1er

Afin de remercier toutes les personnes qui travaillent en ces temps difficiles, et en compagnie de la directrice du théâtre, Benjamin Mondou a décidé de monter un grand événement qui aura lieu le 25 août dans le jardin d’Albert 1er. «Ce spectacle sera gratuit et réservé à toutes les personnes qui auront travaillé pour cette crise sanitaire.»

Ecoutez l'interview complète en Podcast

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article